Calendrier

« Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal

Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène RoyalFrançois HOLLANDE soutient notre comité.

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 01/06/2007 à 11:58 :: Général

 

 

 

ACTIVITES DU COMTÉ DESIRS D'AMIS D'ARAGON

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 01/06/2007 à 11:55 :: Général

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ségolène Royal en meeting à Toulouse

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 24/04/2007 à 11:41 :: Général

 

Lançant ce qu'elle appelle "l'appel de Toulouse", Ségolène Royal s'adresse à "ceux qui réfléchissent encore" pour leur demander: "voulez-vous que les valeurs humaines l'emportent toujours sur les valeurs boursières et financières ? Pensez-vous, oui ou non, qu'il est possible de réformer la France sans la brutaliser ? Pensez-vous qu'il est possible de réconcilier les solidarités fondamentales, les libertés individuelles et l'efficacité économique ? Pensez-vous qu'il est possible de remplacer la loi du plus fort par la loi du plus juste ? Pensez-vous qu'un ordre juste peut enfin remplacer tous les ordres injustes ?".

"Si vous vous rassemblez sur ces valeurs, venez voter, soyez très nombreux dès dimanche prochain pour dire quelles valeurs et quel visage vous voulez donner à la France".

Elle veut une France qui soit un "pays apaisé, ayant confiance en elle, où tous les Français se reconnaissent et s'aiment en elle".

En présence du chef du gouvernement espagnol José Luis Zapatero, Ségolène Royal a lu quelques vers d'un poème de l'antifasciste espagnol Federico Garcia Lorca: "un jour viendra, un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront, un jour comme un oiseau sur la plus haute branche".

"C'est à ce jour que je vous appelle car la victoire, comme disait François Mitterrand, vous ne la rencontrerez que si vous la portez."

"Forçons cette chance de nos mains. Aidez-moi, portez-moi, c'est avec vous que je gagnerai".

Le projet du candidat de l'UMP "c'est de prendre le pouvoir. Le mien c'est de vous le rendre pour écrire avec vous l'histoire de France"

"Son projet, c'est lui. Mon projet, c'est vous!".

"Les conservateurs préfèrent toujours les pays repliés sur eux-mêmes car c'est alors plus facile d'engager les divisions. Oui le pays est en déclin mais le peuple ne l'est pas!".

"Moi je vois au contraire un peuple français en mouvement. Les Français sont repartis de l'avant! Il y a une force, un enthousiasme qui ne demandaient qu'à être réveillés".

"Un souffle se lève! Vent debout, cet appétit d'ordre juste, ce désir d'un changement profond s'appelle la France présidente".

19 avril : Ségolène Royal à Toulouse

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 16/04/2007 à 13:49 :: Général

Ségolène Royal sera à Toulouse, en présence de José-Luis Zapatero, le 19 avril au Parc des Expositions de Toulouse pour le dernier meeting du premier tour des présidentielles.

 

 

 

Lettre que ségolène Royal vient d'envoyer aux Français à l'étranger

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 12/04/2007 à 13:22 :: Général
Mes chères et chers compatriotes,



La France est à un tournant de sa vie politique.

Les 22 avril et 6 mai prochains, vous choisirez le ou la Présidente de la République.

Vivant à l’étranger, vous percevez mieux que quiconque l’importance que revêt aux yeux du monde l’élection présidentielle française de 2007.


Ce n’est pas seulement parce que l’image de la France est en jeu, mais parce que, vous le savez, de son image dépend sa capacité à agir.

 

Cette élection revêt une importance toute particulière pour ceux qui, comme vous, sont éloignés de leur pays pour des raisons personnelles ou professionnelles.


C’est pourquoi j’ai décidé de m’adresser à vous, grâce aux adresses électroniques que vous avez communiquées lors de vos démarches consulaires récentes. Elles ont été transmises, avec la liste des électeurs, à tous les candidats. Je ne le ferai qu’une fois avant le premier tour, et une fois entre les deux tours. Ensuite je demanderai à mon équipe de campagne la destruction de cette base de données.


Vous le savez, le rayonnement de notre pays a été écorné par la présence du Front National au second tour de la présidentielle de 2002. Il a pâti de l’échec du référendum européen de 2005.


Pour autant je refuse l’idéologie du déclin dont nous abreuvent certains prophètes de mauvais aloi.


Je crois en une morale de l’action et en la force de la volonté politique pour relancer la dynamique économique, sociale, culturelle de notre pays, pour répondre à l’urgence écologique, pour redéfinir les rapports Nord-Sud, la solidarité internationale, et le rôle de la France en Europe et dans le monde.


Vous êtes l’exemple de l’énergie et du dynamisme dont sait faire preuve notre pays.

Vous avez fait un choix courageux, celui de l’expatriation. Votre présence à l’étranger est une chance et une richesse pour chacun.


Contrairement à ceux qui ne s’intéressent qu’aux conditions de votre retour, je souhaite que la France s’occupe de vous pendant votre séjour outre-frontières.

Or depuis cinq ans, force est de constater que le réseau consulaire français recule. Des consulats ont été supprimés, de même que de nombreux centres et instituts culturels, l’aide sociale consulaire a diminué. Notre action culturelle et notre audiovisuel extérieur sont affaiblis par des dispositifs incohérents, leurs moyens ont été rognés.


La France doit renouer avec la volonté de faire entendre sa voix dans le concert des nations. Cette voix de la francophonie que je souhaite porter et amplifier, pour défendre partout dans le monde nos valeurs : la fraternité, la démocratie et la paix.


Je m’engage donc pour renforcer le rayonnement de la France à l’étranger par une politique de partage, d’aide et de soutien. Comme l’éducation est au cœur de mon projet, c’est à l’éducation que je pense d’abord : je veux renforcer les établissements scolaires français à l’étranger, notamment en augmentant le nombre de bourses pour les enfants qui y sont scolarisés et en diminuant de moitié d’ici à 2012 les coûts de scolarité à la charge des familles. Je veux aussi mettre en place une protection sociale minimale pour tous les Français de l’étranger. Je veux enfin qu’une nouvelle impulsion soit donnée à notre politique culturelle à l’extérieur, car le rayonnement de notre pays passe par la valorisation de notre formidable création, dans toute sa diversité, et par la promotion de notre langue.


Enfin dans le cadre de la réforme des institutions et de l’instauration d’une 6e République, je m’engage pour que les Français à l’étranger soient représentés par des députés à l’Assemblée nationale.


Je vous invite à consulter l’ensemble de mes propositions, disponible sur le site www.ffe-ps.org.


Nous avons connu trop d’occasions manquées : je veux que cette élection présidentielle soit utile à la France.


La France est forte quand elle est solidaire, elle est belle quand elle est diverse, elle est écoutée quand elle est respectée.


Mes chers compatriotes, la France que je vous propose de bâtir ensemble, c’est une France plus juste et plus forte, qui retrouve sa place en Europe et dans le monde.


C’est l’objectif de mon Pacte Présidentiel, et c’est l’engagement que je prends aujourd’hui devant vous.


Dès le 22 avril, ensemble, faisons gagner la France.

Vive la République ! Vive la France !
 

Le poids des Français de l'étranger

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 04/04/2007 à 11:42 :: Général

On a trop souvent tendance à les oublier. Pourtant, les Français de l'étranger constituent un électorat que les candidats ne négligent pas. Et pour cause ! Avec près d'un million d'inscrits, les Français de l'étranger sont plus du double qu'en 2002 à pouvoir participer à la prochaine présidentielle et leur vote reste une inconnue qui pourrait faire basculer une élection indécise, estiment des analystes.

 

« On est dans un scrutin très serré, une indécision très forte où chaque voix compte », fait valoir Frédéric Dabi, de l'institut de sondage Ifop, rappelant que lors du précédent scrutin en 2002, « l'écart entre Lionel Jospin et Jean-Marie Le Pen était de 195 000 voix ».

Jérôme Sainte-Marie, de l'institut BVA, appelle à la « prudence » en cas de sondages serrés, estimant que le vote des Français de l'étranger doit faire « partie des éléments d'alerte ». Au soir du 1er tour, le 22 avril, ce vote ne sera pas annoncé séparément, mais intégré dans le résultat global. Ce n'est qu'après la publication des résultats détaillés que l'on pourra savoir quelle aura été leur influence.

Les Français inscrits à l'étranger sont plus de 820 000 aujourd'hui contre 385 000 en 2002, auxquels il faut ajouter 120 000 Français de l'étranger préférant venir voter en France. Ils sont traditionnellement plutôt à droite, mais le vote de gauche a eu tendance à progresser : au deuxième tour, moins de 30 % avaient voté Mitterrand en 1981, plus de 40 % Jospin en 1995.

Les Français de l'étranger représentent « une population à forte proportion de cadres qui vote moins pour les extrêmes », relève Stéphane Zumsteeg, d'Ipsos. Au deuxième tour de 2002, seuls 8 % des Français de l'étranger ont voté Le Pen, contre près de 18 % pour l'ensemble des Français.

Président Espagnol ZAPATERO

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 23/03/2007 à 13:34 :: Général

Des pistes pour financer les voies ferrées

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 21/03/2007 à 13:32 :: Général

L'association Eurosud-Transports et l'office régional des Transports, que préside Jean Bertin, organise aujourd'hui à la chambre régionale de commerce à Blagnac un forum sur le thème « Infrastructures de transports, quels financements ».

Pour le président d'Eurosud et du conseil économique et social Midi-Pyrénées, Jean-Louis Chauzy, « c'est maintenant que doivent être expliqués aux populations les enjeux et que l'on doit imaginer les financements des grandes infrastructures inter-régionales et internationales. Celles qui doivent relier le Grand Sud au reste du pays et de l'Europe, autrement dit la connexion de Toulouse avec les TGV côté Atlantique et Méditerranée et la Traversée centrale des Pyrénées relancée par le soutien politique de l'Europe ».

Jean-Louis Chauzy avertit : «Sans ces liaisons ferroviaires, Midi-Pyrénées restera un cul de sac de l'Europe ». Reste à convaincre les investisseurs privés, ce qui, selon Jean-Louis Chauzy, n'est pas forcément le plus difficile : « Les voyageurs comme les transporteurs peuvent accepter des péages s'ils gagnent du temps et de la sécurité. La ligne LGV Figueras-Perpignan a été concédée à un privé. On peut reprendre ce système de concession ».

Barrot soutient la traversée centrale des Pyrénées

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 06/03/2007 à 15:04 :: Général

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 01/03/2007 à 11:41 :: Général

Réunion citoyenne à Tarbes.

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 28/02/2007 à 12:53 :: Général

Vandalisme à la station de Canfranc. A quand une solution ?

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 28/02/2007 à 12:47 :: Général

 

Cinqs vols par semaine !!

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 27/02/2007 à 12:09 :: Général

Vol Saragosse-Toulouse

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 26/02/2007 à 11:37 :: Général

Présentation du Comité à Saragosse.

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 23/02/2007 à 13:59 :: Général

Kader Arif donne son soutien au comité Aragon.

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 23/02/2007 à 13:59 :: Général

Aéroport de Saragosse, le 23 février 2007. 8:45

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 23/02/2007 à 13:58 :: Général

 

 

Les premiers occupants du vol Zaragoza-Toulouse : Mme. Ledesma (Consul Honoraire de France) les autorités aragonaises, Fernando Torres (promoteur du vol et membre de l´Association ARAMIP) accompagnés par Sylviane Coudure (Présidente du Comité de Soutien Ségolène Royal) se dirigent vers le guichet d`embarquement.

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 20/02/2007 à 12:14 :: Général

 

Article paru le 20/02/2007  (vu 8 fois)

 

AÉRIEN. A TEMPS POUR L'EXPOSITION UNIVERSELLE DE 2008.

 

Toulouse-Saragosse. Cinq vols par semaine

 

Après plusieurs années de lobbying, une ligne aérienne régulière Toulouse-Saragosse verra le jour à partir du 26 février prochain. Cinq vols par semaine sont programmés : deux aller-retour le lundi et le mercredi (matin et soir) un aller-retour le vendredi (matin). Les horaires ont été choisis de manière à faciliter les relations d'affaires. Notamment, ils offrent la possibilité d'une journée complète de travail et de rendez-vous à Zaragoza, en faisant l'aller-retour dans la journée. Pour les Aragonais la même facilité est offerte d'une journée à Toulouse, avec en plus l'accès facile à des vols vers Paris, les principales villes de France et plusieurs capitales européennes.

Pour le lancement de la ligne, une offre promotionnelle à 100 euros TTC est proposée. Le vol durera une heure contre cinq à six heures en voiture actuellement. C'est la compagnie Plaza Servicios Aeros, émanation du gouvernement d'Aragon, qui exploitera la ligne.

 

Ségolène Royal a présente à Villepinte les grandes orientations de son programme présidentiel et le bilan des débats participatifs organisés dans toute la France.

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 14/02/2007 à 13:54 :: Général

"Vous voilà si nombreux rassemblés, venus de partout. Vous avez dû comprendre qu'il se passait quelque chose d'important aujourd'hui".

Ségolène Royal a présenté dimanche à Villepinte son pacte présidentiel devant un public de plusieurs milliers de militants (entre quinze et vingt mille).

"Plus qu'un programme : un pacte d'honneur, un contrat présidentiel".

Ce pacte présidentiel est l'aboutissement d'un an de débats participatifs. "J'ai voulu prendre le temps de vous écouter, je vous ai entendus". La candidate ajoute:"Plus jamais la politique ne se fera sans vous !".

Elle s'adresse à tous "Je veux une France qui se ressemble et qui se rassemble. La France a besoin de tous les siens, de ceux qui vont bien comme ceux qui décrochent ou qui ont peur de décrocher". Elle assure "Je n'oublierai personne".

Pendant son discours, elle présente les grandes lignes de son pacte, partagé en 9 grands thèmes déclinés en 100 propositions. Concernant l'économie, "L'inventivité des entrepreneurs doit être reconnue, mais la dignité du travail doit être respectée". "Des mesures fiscales" pour"encourager les entreprises à innover".

Sur la rénovation des institutions, elle estime qu' "Il faut en finir avec cette lourdeur de l'Etat central" et propose de "donner un coup de jeune à cet Etat colbertiste, jacobin, centralisé".

Sur le plan social, Ségolène Royal évoque ceux qui "touche moins de 1 400 euros par mois", les "7 millions de pauvres". Elle propose d'obliger toutes les villes à "créer une place d'hébergement d'urgence pour 1 000 habitants" et, pour "celles et ceux qui travaillent et qui font des efforts, et que la crise du logement frappe durement", la construction de 120 000 logements sociaux par an.

Son objectif est clair un "pouvoir d'achat garanti et une sécurité logement tout au long de la vie".

Sur l'école Ségolène Royale affirme sa volonté de favoriser "la mixité sociale, au lieu de consolider les ghettos" en prônant "carte scolaire redécoupée".

Concenant les quartiers, elle préconise de répondre par "une sanction ferme, rapide et proportionnée"dès la "première incartade" et propose de "développer toutes les formes d'encadrement y compris militaire".

Sa conviction est profonde "Je veux, en tant que mère, pour tous les enfants qui naissent et grandissent en France, ce que j'ai voulu pour mes propres enfants".

"Plus juste, la France sera plus forte"

Le nouveau vol Zaragoza – Toulouse est arrivé !!

Par Blog de la communauté française aragonaise pour soutenir la candidature de Ségolène Royal :: 14/02/2007 à 13:20 :: Général

Le nouveau vol Zaragoza – Toulouse est arrivé !!

Premier vol : vendredi 23 février.Pour un prix très avantageux (50 €) traverser nos belles Pyrénées n`est  plus une aventure ! Toutes nos félicitations au Gouvernement de l`Aragon ainsi qu`au Conseil Régional de la Haute Garonne pour cette excellente initiative. Bravo à l`Association ARAMIP, et tout particulièrement à M. Fdo. Torres,  qui ont mis tout leur talent au service de ce projet. L ´aéroport Toulouse,  sera notre point de depart pour  nos voyages en France ou ailleurs.

 

 

 

Plaza inicia el día 23 vuelos regulares a Málaga y Toulouse desde 50 euros
La línea al sur de Francia permite enlazar en una hora con 90 destinos, la mayoría internacionales. La compañía aérea aragonesa recupera la conexión con Andalucía en un viaje de 95 minutos.

ELENA PUÉRTOLAS. Zaragoza | Plaza Servicios Aéreos abre su ruta regular con Málaga el viernes día 23 con cuatro viajes semanales por sentido. El lunes 26 de febrero hará su primer vuelo a Toulouse, con cinco servicios desde los dos aeropuertos. La previsión de la compañía es que hoy se pongan a la venta los billetes por 120 euros de ida y vuelta (sin tasas) para ambos destinos, aunque una oferta promocional permitirá viajar las primeras semanas al aeropuerto del sur de Francia por 50 euros por trayecto con tasas incluidas. Con tres meses de retraso sobre la fecha inicial prevista, la compañía aragonesa recupera la conexión con Andalucía que se había perdido hace una década, aunque el 25 de marzo Air Nostrum inicia los vuelos de pasajeros a Sevilla.

La puesta en marcha de estas nuevas rutas provoca el reajuste horario de los vuelos a Santiago de Compostela que comenzaron el pasado 20 de noviembre, con los que la compañía se estrenaba con pasajeros. Sin embargo, en este tiempo ha habido más cambios que justifican el retraso y la unificación de tarifas. Plaza Servicios Aéreos ya no opera con la compañía alemana Avanti, con la que comenzó la conexión con Galicia, y ahora trabaja con la española Swift Air, con quien ya hacía la ruta de carga a Canarias. Además, ha cambiado su consejero delegado, de forma que Javier González ha sustituido en el cargo a Fernando Salvador.

El vuelo a Toulouse, que en un principio se vendía como una línea para estrechar los vínculos empresariales, ahora se ha proyectado como servicio que permite enlazar con noventa destinos, la mayoría internacionales como Dakar, Estambul, Düsseldorf, Atenas o Argel, según explica Javier González. Por ello, se han puesto los horarios a primera hora de la mañana o a última de la noche para favorecer los enlaces. Sólo algún día se pierde alguna conexión matinal porque desde el aeropuerto de Zaragoza el vuelo más temprano que puede despegar es a las 6.45. Es una apuesta que está respaldado por el estudio del catedrático de la Universidad de zaragoza y secretario de la Asociación Aragón Midi-Pyrénées, Fernando Torres.

Además, los vuelos se realizan los días de la semana que no hay viaje directo con Air Nostrum desde Zaragoza a París, por lo que el viajero que necesite enlazar con la capital francesa puede hacerlo a través de Toulouse. El trayecto dura una hora frente a las más de cuatro que se tarda por carretera. Hoy se podrán adquirir los billetes en la página web www.plazaserviciosaereos.net o en cualquiera de los establecimientos de la Asociación de Agencias de Viajes de Aragón.

Por otro lado, en 95 minutos se llegará a Málaga. Esta ruta está más orientada al turismo, por lo que se ha pensado más en el fin de semana, indica Javier González. De hecho, hay vuelos los miércoles, viernes y domingos pensando en que el viajero pueda quedarse a pernoctar una o dos noches. El mismo avión va a realizar todos los recorridos. Si se observa el horario de un viernes, el avión sale de Zaragoza (6.45) a Toulouse desde donde regresa (8.15) de nuevo a la capital aragonesa y tras un descanso inicia la ruta (14.15) a Málaga. Desde esta última capital regresa (16.30) y, tras aterrizar en Zaragoza, va a Santiago (18.45) y vuelve a Aragón (21.00). De ahí, que se hayan modificado todos los horarios, aunque algunos están pendientes de aprobación.

Ahora, Plaza Servicios Aéreos trabaja con el grupo español Swift Air, y no con Avanti como hasta ahora, que incluso ha entrado en el accionariado con un 5%, la mitad de la representación que tenía la empresa Deneb Cargo Service. De hecho, también ha cambiado su consejero delegado que comenzó siendo Fernando Salvador y ahora es Javier González, que explicó ayer la intención de la nueva operadora en participar más en el accionariado de Plaza, para llegar al consejo de administración. La Plataforma Logística de Zaragoza (Pla-Za) y Savia tienen un 35% del accionariado, y el resto es de iniciativa privada.

Esta nueva operación de 'leasing' con la empresa española Swift Air ha provocado un cambio del modelo de avión con el que se realizaba la ruta a Santiago, un ATR-42 de 46 plazas, por un ATR-72 de 68 plazas. Ademásde tener una mayor capacidad, el consejero destacó que son aviones de pueden alcanzar una mayor velocidad y transportar más equipaje, aunque siguen limitando la maleta a 15 kilos de peso.

L'Aragon avec Ségolène ! - Blog créé avec ZeBlog